Crash Boot Menu

Forum de tests non professionnels de jeux vidéos fait par des joueurs.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Final fantasy XIII.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thx1138leretour
Admin


Messages : 90
Date d'inscription : 07/05/2010
Jeu(x) attendu(s) : The Witcher 2, Parasite Eve: the 3rd birthday, FF Versus XIII, FF Agito XIII, KH Birth by Sleep, Dead Rising 2, Deus Ex: Human Revolution, Metal Gear Solid: Rising.

MessageSujet: Final fantasy XIII.   Sam 22 Mai - 23:55

Final Fantasy XIII.


Support: PS3. (Existe aussi sur 360).
Type: RPG.
Edité par: Square Enix.
Développé par: Square Enix.
Nombre de joueurs: 1 joueur.

    Grand parmi les grands dans le monde du jeu vidéo, Final fantasy s'est fait un nom sur un grand nombre de consoles par son histoire passionnante, ses graphismes supérieurs à ce que l'on peut voir habituellement, son style de jeu attrayant et une durée de vie que peu d'autre jeux ont su atteindre, ou alors en plus lassants. Premier épisode sur console HD, Final fantasy XIII est né sous le signe du changement, sans pour autant occulter quelques figures imposées.


Graphismes:
    Magnifiques, tout simplement. Comme à cette habitude qu'a la série, cet opus vous en collera plein la vue. Les sublimes vidéos vous couperont le souffle, le jeu en lui-même vous en mettra plein les mirettes et les décors sont superbes. Les personnages sont bien réussis, si ce n'est leurs mains, un peu brouillonnes. La seule chose vraiment décevante est Sazh, ou plus précisément certaines de ses animations.
19/20.

Histoire:
    Assez peu complète ou compréhensible au départ, elle ne prend son sens qu'après quelques chapitres durant lesquels on nous offre l'occasion de s'attacher plus ou moins aux personnages. Clairement pas très originale (à nouveau des personnages qui doivent se battre contre le destin qui leur est destiné par des personnes plus puissantes), sautant parfois un peu trop du coq à l'âne et avec certains personnages pas forcément assez charismatiques, voire complètement ridicules selon la situation. Étonnement, elle se' laisse tout de même délecter avec plaisir, malgré de grandes zones d'ombre.
13/20.

Bande-son:
    Un doublage anglais plus que correct, même pour les quelques PNJ que vous rencontrerez ici et là. Rien de bien surprenant pour un Final Fantasy cependant. Les musiques collent au jeu et sont de bonne qualité, mais inférieure à celles de la plupart des épisodes et aucune ne sera vraiment mémorable.
15/20.

Durée de vie:
    Pour boucler l'aventure principale, comptez environ 50 à 60 heures de jeu, vidéos comprises bien entendu. Le peu de quêtes annexes, ne consistant qu'en 64 chasses au monstre, pas franchement toujours passionnantes, parviennent tout de même à rajouter 5 à 6 heures, et encore 4 si vous voulez toutes les faire en 5 étoiles.
18/20.

Le jeu:
    Radicalement différent des anciens épisodes tout en s'en inspirant, il comprend de bonnes idées sans que celles-ci ne soient vraiment bien exploitées.
    Tout d'abord les combats, beaucoup plus dynamiques et rapides, orientés vers l'action. Basés sur le système de FF X-2, il vous demandera de souvent changer de stratégie pour pouvoir changer le rôle de vos personnages, et donc de profiter de toutes leurs compétences. Et, combiné au rythme plus rapide, cela vous fera recourir à la commande d'attaque automatique pour vous concentrer sur les stratégies à utiliser. Ce n'est pas que l'IA soit à la ramasse, cette dernière choisissant des actions qui seront efficaces selon la situation où vous vous trouverez. Non, ce qui est dommage (cela ne le sera pas pour certains), c'est que l'on se sent moins maître de ce que l'on fait, faute de temps. Il est possible de réduire la vitesse de combat, afin d'avoir une plus grande simplicité à choisir vos actions, mais vous y perdrez dans la nervosité des combats. Un choix à faire.
    Peu importe votre choix, votre but sera, en plus de simplement terminer le combat, de terminer celui-ci le plus rapidement possible, de façon à obtenir un rang de 5 étoiles qui vous permettra de gagner des objets plus rares. Le temps maximum pour pouvoir atteindre ce rang de 5 étoiles sera influencé par le niveau de vos armes, de vos accessoires ou encore d'autres facteurs. Bien entendu, le but ne changera pas: aller le plus vite possible. Un bien pour certains, un mal pour d'autres.
    Ce fameux rang n'influencera pas le nombre de PC que vous recevrez à la fin du combat. Premier constat, ceux-ci sont tout à fait inutiles avant le chapitre 3. Ainsi, durant 1 à 2 heures de jeu, les combats que vous ferez n'utiliseront que les caractéristiques de base de vos personnages, sans pouvoir utiliser vos PC. Assez frustrant pour un Final Fantasy. Lorsque les cristariums font leur apparition, sorte de sphérier de FF X dans la forme mais pas dans le fond, la frustration sera à son comble. Linéaire au possible, nous empêchant de personnaliser tout à fait nos personnages et incomplet au début du jeu (vous devrez avoir abattu le boss final pour accéder à la dernière partie du cristarium). Et préparez-vous à des heures de combat pour compléter chacun des six rôles de vos 6 persos, le coût demandé par cristal pour les derniers paliers étant incroyablement élevé par rapport aux PC reçus pour les combats. D'autant plus que les monstres rapportant un nombre de PC conséquent sont rares. Un autre choix devra alors être fait: Chasser des petits monstres en masse, vous obligeant à enchaîner de très nombreux combats en parcourant de longues distances, ou affronter constamment un seul type d'ennemi. Vous avancerez alors plus rapidement en PC, mais la lassitude surviendra elle aussi plus vite. Car non seulement vous ne profiterez pas du bestiaire bien fourni du jeu, mais pas des décors non plus. En effet, les combats aléatoires ayant laissé leur place à des monstres que l'on voit sur la carte mais qui restent à un endroit fixe, vous devrez prendre votre courage à deux mains pour tuer le monstre, avancer ou reculer d'une certaine distance, retourner vers le monstre pour l'affronter à nouveau, ainsi de suite... Cela ne sera dérangeant que dans ce genre de situation, la possibilité d'éviter les monstres ou le fait de parfois les voir se battre entres eux rajoutant à l'immersion.
    Pour ce qui est de l'exploration, il y a du neuf aussi. Premier grand point, le fait de se promener dans de longs couloirs. A part une zone, que vous atteindrez assez tard dans le jeu, vous n'y échapperez pas. Cela signifie aussi que vous ne visiterez plus de villes et villages différents comme vous l'auriez fait auparavant, donc que vous ne rencontrerez presque plus de PNJ. Cela s'explique un peu par l'histoire, mais cela s'avère être frustant aussi. Bon, ces couloirs ne se font pas sentir tout le temps, mais cela reste lassant à la fin. Plus de magasins non plus, achats et améliorations d'équipement se faisant désormais exclusivement par le terminal de sauvegarde.
    Par tous ces nouveaux aspects, le résultat final m'a plus fait penser à un beat'em all du genre à God of War ou Devil May Cry, avec deux ou trois cotés propres aux RPG. Final Fantasy XIII n'ayant, selon moi, pas grand chose à voir avec un jeu de type RPG. On ne peut pas blâmer le changement, et force est de constater que Square Enix a tout de même cherché à mettre une grande qualité dans son travail. On ne peut que constater et être déçus. Si l'on traite Final Fantasy XIII comme une étiquette, et non comme un jeu original à part entière.
15/20.

Plaisir de jeu:
    Aucun plaisir si l'on voit le jeu comme un RPG à la façon des anciens Final Fantasy. Le fan pur et dur devra se faire violence pour apprécier, mais il faut bien avouer qu'une fois que cela sera fait, le plaisir sera là et bien là, même si l'on se sent frustré d'être aussi peu maîtres des combats ou des lieux ou l'on va. L'ennui pourra se faire sentir lors des combats contre les créatures les plus puissantes, pas forcément passionnants et trop longs.
14/20.

Le mot de la fin:
    Impossible de dire que pour un fan de la série, voire de RPG tout court, FF XIII ne sera pas une déception. Peu de possibilités de développement, pas réellement de liberté de mouvement ni de quêtes annexes... En un certain sens, ce Final fantasy s'apparente plus à un beat'em all avec un système de combat un peu plus RPG. Les fans purs et durs rechigneront. Ceux qui pourront comprendre et assumer le fait que la série s'apprête, un peu maladroitement, à passer un nouveau cap pour cibler un public plus large découvriront un jeu qui, sans être parfait, ne mérite pas toutes les critiques qui lui ont été adressées, car il reste un jeu d'exception.


Note finale: 16/20.

th'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crashbm.jeuxvideoforum.com
 
Final fantasy XIII.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010
» Final Fantasy XIII-2
» [ACTU] Final Fantasy XIII-2, l'OST en version collector
» Final Fantasy XIII-2
» Final fantasy XIII (multi) et Versus XIII ailleurs aussi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crash Boot Menu :: Les Tests, Astuces et Discutions sur les Jeux :: Les Test sur PS3 :: RPG :: Final Fantasy XIII :: Test-
Sauter vers: