Crash Boot Menu

Forum de tests non professionnels de jeux vidéos fait par des joueurs.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dementium II.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thx1138leretour
Admin


Messages : 90
Date d'inscription : 07/05/2010
Jeu(x) attendu(s) : The Witcher 2, Parasite Eve: the 3rd birthday, FF Versus XIII, FF Agito XIII, KH Birth by Sleep, Dead Rising 2, Deus Ex: Human Revolution, Metal Gear Solid: Rising.

MessageSujet: Dementium II.   Sam 8 Mai - 14:52

Dementium II.


Support: Nintendo DS.
Type: FPS-Survival Horror.
Edité par: Southpeak interactive.
Développé par: Renegade kid.

    A la fin du premier épisode, on laissait William Redmoor à son triste sort, des questions pleines la tête. Que s'était-il passé réellement, est-ce que tout ce qu'il avait vécu n'étaient que des illusions? Pourquoi ce scientifique étrange pratiquait-il ce genre de choses et pourquoi sur notre personnage? Et bien, autant le dire tout de suite, ce n'est pas vraiment l'épisode 2 qui va répondre à ces questions, mais plutôt en apporter de nouvelles.


Graphismes:
    Graphiquement, le jeu tient la route. Bien entendu, on a déjà vu plus beau sur la console tactile de Nintendo, mais mis à part quelques créatures ne ressemblant pas à grand-chose, l'ensemble donne un effet plus que convaincant. Les décors du monde normal sont nettement plus variés que dans le premier épisode et jouissent de plus nombreux détails, mais la façon dont ils sont construits se répète inlassablement, ce qui donne parfois l'impression de ne traverser qu'un seul et unique long couloir. Les passages dans un monde parallèle, univers métallique quelques peu inspiré de l'univers alterné de Silent Hill, pêchent un peu par son manque d'originalité et son manque de détails visuels.
14/20.

Histoire:
    Se faire réveiller par une infirmière nous informant que notre état s'est amélioré, puis tout de suite se faire emmener en cellule amène forcément à se poser des questions sur ce qu'il se passe. Encore plus quand on se retrouve envoyé dans un monde parallèle peu attirant où vivent des créatures peu recommandables à peine quelques secondes après s'être fait enfermer. Suite directe du premier opus, n'expliquant pas vraiment le pourquoi du comment, toujours à cause d'un manque d'informations données, l'histoire de cet épisode est surtout rendue agréable par l'ambiance beaucoup plus travaillée, aux nombreuses influences, dont celles de la série de Silent Hill.
14/20.

Bande-son:
    Les musiques, peu nombreuses, collent cependant très bien à l'ambiance. Selon le point de vue, il sera dommage que la musique change en fonction qu'il y ait des monstres dans les alentours ou non, mais personnellement je trouve que cela retire un peu à l'effet de surprise, donc au coté horreur du soft. Les doublages des personnages humains sont assez stéréotypés, mais rajoutent encore un peu à l'ambiance. Le fait que notre personnage soit muet n'a pas grande importance, mais cela empêche de simplement tenter de s'attacher à lui. Les bruitages des monstres sont par contre assez peu agréables.
12/20.

Durée de vie:
    En mode facile, en prenant le temps de regarder les décors en détail et de profiter de l'ambiance, tout en cherchant tous les endroits où se cachent les munitions et autres, j'ai mis à peine plus de 2 heures et 40 minutes, ce qui est passablement minable, même pour un jeu de ce genre. Préférez le mode normal, même s'il ne rajoute qu'une heure de plus, ou une voire deux heures supplémentaires pour le mode difficile. Le nouveau mode survie n'est que peu intéressant, dans le sens où l'ambiance qui fait le charme du jeu n'y apparaît pas, laissant place à un simple jeu de tir à la première personne.
4/20.

Le jeu:
    Mis à part l'histoire et la maniabilité, qui valent celles du premier épisode, et la durée de vie, peut-être inférieure à celle de son ainé, Dementium 2 s'avère être bien mieux fait que Dementium premier du nom. Tout d'abord, la possibilité d'utiliser une arme à une main, tel que le couteau ou le revolver, et la lampe torche de l'autre main. Chose on ne peut plus utile vu le nombre de passages dans des décors sombres (malgré tout moins nombreux que dans l'Asile.). Ensuite, le système de combat au corps à corps est nettement plus simple d'utilisation. Autre nouveauté, le système d'inventaire. Plutôt que de devoir vous contenter de ramasser les objets et munitions que vous trouvez sur place, vous pouvez désormais emporter jusqu'à 12 objets avec vous, et les utiliser quand bon vous semble. Le système de rechargement a lui aussi été retravaillé, plus pratique désormais, tout comme le système de sauvegardes, qui se trouvent à des endroits fixes à la façon de pratiquement tous les survival-horror. La possibilité de sauter ou de s'accroupir, ainsi que les douze nouvelles armes disponibles apportent elles-aussi des nouveautés agréables, tant au niveau des énigmes et des combats. Bref, en matière de gameplay, le jeu a gardé ce qu'il y avait de bien dans le premier épisode, et a ajouté de nouvelles choses qui sont les bienvenues.
17/20.

Plaisir de jeu:
    Si l'on aime les survival-horror, il n'y a aucune raison que Dementium II ne plaise pas. Surtout si vous avez déjà apprécié le premier opus. Et bien que les énigmes présentes ne demandent pas de grande réflexion, que les combats ne proposent pas franchement un challenge très élevé, que le jeu soit bien trop court, que les innombrables allers-retours (communs à beaucoup de jeux de ce genre) soient parfois assez peu sympathiques, on prend un grand plaisir à se balader dans des décors lugubres et malsains.
16/20.

Le mot de la fin:
    Que dire sur Dementium II? Il est clair que sa durée de vie frôle le ridicule, que l'histoire n'est pas très claire et que ses graphismes ne sont pas des plus alléchants. Mais l'ambiance plutôt oppressante du soft et le soin apporté aux nouveautés du gameplay rattrapent largement le coup. D'autant plus qu'il ne souffre pas de beaucoup de concurrents dans son domaine sur cette console. Et rien que pour cela, il vaut peut-être bien le coup d'oeil.


Note finale: 16/20.

th'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crashbm.jeuxvideoforum.com
 
Dementium II.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dementium: The Ward - ou le Silent Hill de la DS!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crash Boot Menu :: Les Tests, Astuces et Discutions sur les Jeux :: Les Test sur Nintendo DS :: FPS :: Dementium II :: Test-
Sauter vers: